Un café thématique sur la pauvreté impliquant trois organismes lanaudois: «Moi aussi j’ai le droit au gros lot !»

Vendredi, 21 décembre 2018


Par: Jean-François Desaulniers

Le Mouvement d’Éducation Populaire Autonome de Lanaudière, Action DIGNITÉ Lanaudière et le Mouvement Personne D’abord de Joliette tenaient récemment un café-rencontre sur la thématique de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Cette activité s’inspirait de la campagne de sensibilisation de cartes de Noël du Collectif pour un Québec sans pauvreté.

En cette période des guignolées qui se multiplient, les trois organismes souhaitent rappeler que « ce n’est pas la charité momentanée qui peut mettre fin à la pauvreté, mais de réelles mesures d’augmentation des revenus de bases pour tous et toutes ».

Cette campagne dénonce, entre autres, qu’une personne sur dix au Québec n’a pas un revenu suffisant pour subvenir à tous leurs besoins de base. Le Collectif pour un Québec sans pauvreté a parodié les loteries les plus populaires afin de sensibiliser la population à la pauvreté. On peut lire, entre autres sur la carte « Lotto pauvre-o-max » qu’au Québec, « 800 000 personnes ne couvrent pas tous leurs besoins de base».

Lors de l’activité du 18 décembre, les participant(e)s ont tenté de faire un budget couvrant les besoins de bases déterminés par Action Dignité Lanaudière. Ces budgets correspondaient aux revenus d’une personne travaillant au salaire minimum. Les participants ont alors constaté que même en travaillant au salaire minimum, ils ne sont pas à l’abri de la précarité

Afin de sensibiliser les élus à la situation, quelques participants en ont profité pour envoyer une carte aux députés régionaux ou au ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.



AUTRES NOUVELLES


Toutes les nouvelles >>



Marie-Josée Demers

lundi, 11 mars 2019

Geneviève De Sousa

vendredi, 22 mars 2019

Sylvain Morin

lundi, 18 mars 2019

Ghislain Demers

lundi, 11 mars 2019