200 heures de travaux communautaires et un échantillon d'ADN pour un policier de la SQ

Jeudi, 17 mai 2018


Par Isabelle Labrecque

Le juge Carol Richer a rendu son verdict : Le policier de la SQ qui a tabassé un père de famille de Lanoraie devra fournir un échantillon de son ADN au quartier général de police en plus de faire 200 heures de travaux communautaires.

Il s’agit du policier Guillaume St-Louis qui a intercepté Alexandre Hébert pour vitres trop teintées. Le plaignant allait reconduire sa fille de 11 mois à la garderie lorsque l’altercation avec le policier est survenue. Il a été aspergé de poivre de Cayenne et frappé avec un bâton télescopique en décembre 2014.

Alexandre Hébert, qui a eu un traumatisme crânien et une fracture de l’index, a commenté la décision du juge Richer en faisant référence à une poursuite civile de 1,16 million de $ envers l’agent St-Louis.

Tout porte à croire qu’il y aura une suite à cette histoire.




AUTRES NOUVELLES


Toutes les nouvelles >>



Marie-Josée Demers

lundi, 13 août 2018

Geneviève De Sousa

mardi, 14 août 2018

Sylvain Morin

vendredi, 3 août 2018

Ghislain Demers

mercredi, 1 août 2018