Ma nuit blanche…

mercredi, 27 juin 2018


J’ai vécu dernièrement une nuit blanche… Étant une personne légèrement anxieuse, il m’arrive d’avoir des nuits plus difficiles que d’autres, mais cette dernière nuit blanche était bien volontaire. J’ai participé pour la toute première fois au Relais pour la vie du Grand Joliette. Le but ? Amasser des sous pour contrer le cancer. 

Cette nuit avait une saveur bien particulière puisque je portais dans mon cœur et dans ma tête ma grand-maman chérie, décédée tout dernièrement suite à des complications du cancer.

Je n’étais pas seule pour cette nuit blanche… Loin de là ! Le M103,5 s’était formé une équipe! Il y avait mon conjoint, Marie-Josée Demers, Ghislain Demers, Cynthia représentante aux ventes et Alexis, chroniqueur plein air sur nos ondes. Julie Baril et son conjoint qui sont venus pour nous soutenir une partie de la soirée. Sans compter la centaine de participants présents.

Étant à ma première participation, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je peux vous dire que je suis passée par toute la gamme des émotions. J’ai pleuré une toute première fois au tour des survivants. Qu’ils étaient beaux et victorieux ! J’étais tellement fière pour eux. Vous dire que je me suis écroulée lorsque j’ai vu deux petits bonhommes sans cheveux ouvrir la marche. Ils étaient si beaux… si vivants !! 

Par la suite, on marche et on fait de belles rencontres. On voit des gens que l’on connait et on rigole. On prend des pauses, on mange. On joue à des jeux de société.

Puis à la tombée du jour, on allume les luminaires qui éclaireront le parcours toute la nuit. On y voit des noms d’inscrits... Certains combattent présentement et d’autres nous ont quitté. Un joueur de cornemuse fait le tour du circuit alors que la foule est complètement silencieuse. Plusieurs pleurent leur frère, leur sœur, leur mère, leur père, leur amis, leur enfant, leur amour… Moi je pleure ma grand-maman.

Après le buffet de minuit 30, un tout premier coup de barre… Mais la musique et les groupes qui s’enchainent sont bons et rythmés. Tout est pensé pour nous aider à rester éveillés. 

Par la suite, un moment de pure folie… On joue aux cartes. C’est le chaos. Chacun a ses règles. Cynthia ne suit pas du tout… On éclate de rire. On est fatigués. Très fatigués. C’est drôle en svp !

Et là, c’est trop pour moi. Je décide de m’étendre. Heureusement, nous avions une roulotte, gracieuseté de Roulottes Gagnon. Je dors une heure ou deux. Par la suite, c’est le déjeuner. Petit regain de vie de mon côté.

Un autre moment touchant. On dévoile le montant amassé, peu après le lever du soleil. 275 000$... Wow. Bravo à toute l'organisation pour cette merveilleuse nuit blanche et bravo pour votre implication. Ce qui vous faites est si important. 

Cette nuit blanche en valait définitivement la peine. Pour l’expérience, les beaux moments avec mes collègues, amis et mon chum, le montant amassé, la cause… pour ma grand-maman. 





PHOTOS EN LIEN AVEC CET ARTICLE

M 103.5 FM


COMMENTAIRES


- Il n'y a présentement aucun commentaire sur cet article -


Votre commentaire:


Votre adresse courriel: Votre nom:

Code de protection:





AUTRES ARTICLES


Tous les articles du blogue de Geneviève De Sousa >>



Marie-Josée Demers

lundi, 24 septembre 2018

Geneviève De Sousa

lundi, 10 septembre 2018

Sylvain Morin

lundi, 17 septembre 2018

Ghislain Demers

mardi, 18 septembre 2018